Bilan Top50 2019 startups Neuchâtel

Les 50 startups dans lesquelles investir en 2019

13/03/2019

Netsensing Technology

Montant recherché: 1,5 million
On pense à tort que les apnées du sommeil sont un problème de bien-être alors que c’est un grave risque de santé, en particulier cardio-vasculaire, de diabète, de dépression, voire de mort subite. Pourtant alors que ce dérèglement touche en moyenne 15% de la population (plus encore en suisse) et peut se traiter, seulement 0,03% des cas sont dépistés. Il faut dire que l’examen nécessite une hospitalisation et coûte environ 1500 francs. A Neuchâtel, Netsensing a ramené cela à 30 francs avec des capteurs, qui mesurent la posture, le rythme cardiaque et la respiration, miniaturisés dans une ceinture utilisables à la maison. Déjà validé par l’hôpital de Neuchâtel et par une grosse cooperative de pharmaciens suisses, ce dispositif cherche maintenant le marquage CE pour être industrialisé et commercialisé.

Contact 

philippe.koller@netsensing.ch
info@netsensing.ch

 

hiLyte

Montant recherché : 600'000 CHF

La batterie hiLyte a été pensée pour les personnes n’ayant pas ou peu d'accès au réseau électrique, soit plus de deux milliards d'individus dans le monde. Le concept est basé sur les différents états chimiques du fer. La réaction qui a lieu à l'intérieur de la batterie est la suivante :

Le prix de cette batterie : 12 dollars pour la batterie et 10 centimes environ par jour de consommable.

Pour en savoir plus. visitez le site web d'hiLyte

Contact

contact@hilyte-power.com

 

Sy&Se

Montant recherché : 600'000 CHF

Sy&Se est une startup de la Haute Ecole Arc Ingénierie (HE-Arc) spécialisée dans l'assemblage des verres et céramiques aux métaux. Dans la plupart des processus de fabrication, l'assemblage est une étape essentielle. Il contribue à obtenir un produit fini performant et de qualité. Parce que la maîtrise technologique et économique de chaque étape reste au cœur des impératifs des entreprises, Sy&Se propose, sur la base d'une découverte scientifique majeure, un nouveau procédé de liaison ICB (Impulse Current Bonding) qui allie la robustesse à la maîtrise des coûts. L'entreprise vient de développer une première machine industrielle.

Pour en savoir plus, visitez le site de Sy&Se

Contact

s.brun@syandse.ch

 

Source : Bilan Magazine