Quand la lumière rencontre un micro chip

Conférence Publique

Jeudi 23 novembre, 19h30
Neuchâtel, Microcity, Maladière 71B

News
15/11/2017

Bientôt la lumière remplacera les électrons dans les ordinateurs et tout ira encore beaucoup plus vite dans notre monde connecté. Le Professeur Edoardo Charbon de l'EPFL abordera ce sujet d’actualité dans une conférence publique organisée par la FSRM le 23 novembre à Microcity Neuchâtel.

La lumière est quelque chose que tout le monde connaît par expérience, mais personne ne connaît sa nature fondamentale. L'équipe du Professeur Charbon essaie de mieux comprendre la lumière en développant des détecteurs ultrasensibles capables de voir la plus infime quantité de lumière: un photon unique. Les technologies de la microélectronique permettent de placer des millions de ces détecteurs sur un seul micro chip et ainsi d'analyser la nature intime de la lumière.

La détection de photons isolés est une technique particulièrement intéressante pour les nouveaux ordinateurs quantiques, dans lesquels l'information ne sera plus traitée et stockée par des électrons, mais par des photons. On parle de quantum bits (qubits) qui permettent d'envisager des ordinateurs encore beaucoup plus performants dans un futur proche.

D’autres champs d'applications sont par exemple l'analyse de la lumière émise par des molécules organiques permettant de reconstruire le fonctionnement des cellules biologiques. Ou la mesure du temps de vol de la lumière pour déterminer des distances avec une infime précision.

L’exposé va décrire les technologies développées dans le laboratoire et les possibles interactions avec l’industrie locale et internationale. Des démonstrations permettront de comprendre les domaines couverts par la deuxième révolution quantique que nous sommes en train de vivre.

 

Depuis trois ans, la FSRM, en partenariat avec l’EPFL et la BCN, organise des conférences publiques à Microcity dans lesquelles les chercheurs expliquent les tenants et les aboutissants de leurs recherches.

 

Contact:

Annette Locher, Responsable Communication, FSRM

032 720 09 03   locher@fsrm.ch