25/02/2016

CSEM - Projet CHEOPS

Des cellules photovoltaïques plus efficientes et plus avantageuses.

Trois organisations suisses ont démarré avec leurs neuf partenaires internationaux un projet européen de recherche qui vise à développer une nouvelle génération de cellules photovoltaïques.

Ces cellules utiliseront la technologie photovoltaïque à base de pérovskite*, une technologie qui pourrait se révéler très efficiente et moins chère qu’aujourd’hui. Le CSEM coordonne ce projet baptisé CHEOPS et devisé à 5 millions d’euros.

La technologie photovoltaïque à base de pérovskite fait référence à une nouvelle catégorie de matériaux dotés d’une structure cristalline particulière. Elle présente de belles perspectives d’avenir en termes de coûts de fabrication et d’efficience. Aujourd’hui, cette technologie ne s’applique que pour des petites surfaces produites en laboratoire avec une durée de vie limitée.

 

Le projet CHEOPS ambitionne de développer cette innovation afin de permettre à l’économie et à la société d’en profiter. Les partenaires impliqués dans le projet vont chercher à améliorer la technologie actuelle en développant une cellule tandem dont la partie supérieure sera composée de pérovskite, mais dont la base restera en silicium.

Le projet CHEOPS est cofondé par la recherche européenne et le programme d’innovation Horizon 2020. Il débute officiellement en février 2016 et se terminera en janvier 2019. Le projet implique 12 partenaires industriels et académiques de 7 pays européens et dispose d’un budget de 5 millions d’euros. CHEOPS est coordonné par le CSEM.

 

Autres articles

Solaxess remporte la première édition du prix SUD

Prix créé par «Le Temps» et soutenu par Romande Energie

En savoir plus

Micro 18 - Galerie photo

Un beau succès pour la dixième édition des événements Micro.

Conférences sur le Big Data, ateliers et stands pour les enfants ont connu une grande affluence du 30 août au 1er septembre 2018.

En savoir plus

Digital Lives

Près de 1,2 million de francs attribués par le FNS à l’Université de Neuchâtel

Les fonds financeront des travaux dans des domaines aussi variés que la chirurgie robotique, l’agriculture connectée, les entretiens d’embauche, l’hôtellerie, l’information locale à l’ère numérique ou encore la digitalisation de la justice.

En savoir plus