CSEM photovlotaïque Neuchâtel

CSEM : des cellules solaires à hétérojonction silicium atteignent 24.2 % d'efficacité

28/02/2019

Ce résultat exceptionnel a été atteint grâce à l'adaptation précise du procédé de fabrication basé sur le savoir-faire unique du CSEM en matière de dépôt de couches minces.

Depuis sa création en 2013, le PV-Center du CSEM s'engage à développer des matériaux, des procédés et des concepts avancés pour encourager l'entrée sur le marché de la technologie des hétérojonctions silicium (HJT). Dernièrement, ses équipes ont réalisé une cellule solaire à hétérojonction silicium bifaciale d’une efficacité de 24,2 % (certifié par le laboratoire indépendant ISFH CalTec, Allemagne). Il s'agit d’une des plus hautes valeurs jamais rapportées pour un tel dispositif, soulignant ainsi l’énorme potentiel de cette technologie.

Ce dispositif a été entièrement réalisé selon les techniques employées dans l'industrie, à savoir le dépôt chimique ou physique en phase vapeur pour le dépôt de couches minces, et un procédé de sérigraphie pour la réalisation des contacts électriques à l'avant des cellules solaires.

Grâce à une compréhension approfondie des phénomènes physiques qui limitent actuellement le transport des porteurs de charges dans les cellules solaires, et à une combinaison intelligente de couches minces de silicium qui atténue ce phénomène, nous avons atteint ce résultat,

a déclaré Laurie-Lou Senaud, doctorante qui a effectué ces travaux.

Les chercheurs du PV-Center au CSEM travaillent activement à l'obtention d'un rendement encore plus élevé en atténuant sans cesse les mécanismes de perte qui se produisent au sein des cellules solaires. Ils espèrent ainsi atteindre le record mondial actuel de 25,1% pour de telles cellules.