19/02/2018

La FSRM fête ses 40 ans

Fondation Suisse pour la Recherche en Microtechnique

De nombreux événements à découvrir pour fêter cet anniversaire !

Aujourd’hui, tout le monde la connait sous son acronyme : FSRM. Les plus anciens se souviennent de son nom complet : Fondation Suisse pour la Recherche en Microtechnique. Cette année, l’institution basée à Neuchâtel fête ses 40 ans !

L’organisme forme chaque année quelques 1000 élèves. Ils sont adultes et actifs dans l'industrie, en recherche d’une expertise de pointe. Leurs sujets de prédilection : la micro-technique, enseignement premier de la FSRM. 40 ans d'expérience ont conduit la FSRM vers des missions qui vont bien au-delà de ses compétences : management, RH, gestion de projet, communication, etc.

Imaginer les formations de demain

Nous allons préserver notre orientation technique, grâce à laquelle nous sommes uniques sur le marché de la formation professionnelle. Nous développons en parallèle un certain nombre de formations dédiées à la transition 4.0 des entreprises. Enfin, nous orienterons nos formations sur les grandes problématiques d’un secteur qui nous consulte beaucoup, l’industrie horlogère. Il sera notamment question de l’aider à industrialiser des pièces uniques, une demande à laquelle elle sera de plus en plus confrontée à l’avenir,

explique Philippe Fischer, Directeur de la FSRM.

Une multitude d'événements pour fêter les 40 ans

Un cycle exceptionnel de formations gratuites commencera prochainement. Début mars, un grand jeu-concours quotidien va être mis en place sur les réseaux sociaux, doté de nombreux lots. Le site internet sera également entièrement rénové.
Enfin, au mois de juin, un événement spécial viendra fêter une dernière fois ce jubilé de manière conviviale et festive.
Plus d'informations

 

Autres articles

La start-up SY&SE invitée de l'émission CQFD sur la RTS

Rencontre avec Sébastien Brun et Florian Telmont, co-fondateurs de SY&SE.

En savoir plus

De la crise horlogère à Microcity Pôle d’Innovation Neuchâtel

Une histoire racontée par Nico de Rooij, le professeur néerlandais à l’ADN neuchâtelois

En savoir plus

Inauguration du Centre pour le muscle artificiel à l’EPFL antenne neuchâteloise

L’objectif du centre : développer un système d’assistance cardiaque moins invasif pour aider les cœurs en défaillance.

En savoir plus